Les Sables-d'Olonne Vanessa et Fanette veulent tenter l’aventure du rallye Aïcha des gazelles

Après 25 ans d’amitié et 5 ans de collaboration professionnelle, Vanessa Paillet et Fanette Cadou avaient envie de se lancer un nouveau défi.

17/05/2017 à 17:58 par marion.travers

Vanessa et Fanette sont lancées dans la course aux sponsors afin de pouvoir s’aligner au départ de la prochaine édition du rallye Aïcha des gazelles.
Vanessa et Fanette sont lancées dans la course aux sponsors afin de pouvoir s’aligner au départ de la prochaine édition du rallye Aïcha des gazelles.
Ce sera le rallye Aïcha des gazelles dans moins d’un an. Avant le rallye en lui-même, la course au budget est lancée !
« Cela fait des années que Vanessa me tanne avec le rallye des gazelles, sourit Fanette. Quand elle m’en a reparlé il y a quelques semaines, je lui ai dit, ok on participe à la prochaine édition, en 2018 ». L’amitié a déjà conduit ces deux Sablaises à réaliser de nombreuses choses au premier rang desquelles la création de leur entreprise d’organisation de mariages Instant’ T Events et l’ouverture du Domaine de la Moinardière au Bernard, lieu de réception. Toujours à la recherche de nouveaux défis, Fanette et Vanessa voulaient couper court à la routine. Voilà qui est fait : elles se sont lancées à fond dans l’organisation de leur rallye dont le départ sera donné dans le désert marocain le 16 mars 2018.

« Toute aide est la bienvenue »

Leur équipage a déjà un nom : elles ont choisi « Les Désert’euzes ». Pas de temps à perdre, il faut réunir la somme de 29 920 euros « très exactement » pour s’aligner au départ. La recherche de partenaires est donc lancée. « Nous commençons à faire marcher notre réseau et le bouche-à-oreille. Toute aide reçue sera la bienvenue. De l’argent bien évidemment mais pas que. Certaines petites entreprises n’ont pas forcément les moyens de nous sponsoriser financièrement mais peuvent nous apporter des cadeaux notamment pour les loto et tombola que nous allons organiser. Selon le montant de l’aide, la taille de l’encart publicitaire variera sur la voiture, nos vêtements ou casques », expliquent les deux jeunes femmes qui ne comptent pas rester les deux pieds dans le même sabot. Des idées, elles n’en manquent pas : soirée couscous, soirée karaoké fluo, marché de Noël, vide ton mariage, etc., autant d’événements qu’elles vont s’atteler à organiser pour réunir un maximum d’argent. « Nous avons ce gros avantage de disposer d’un lieu de réception ».

Une aventure humaine

Et puis, pour prendre le départ de cette belle aventure, il faudra trouver le 4×4 qui les accompagnera, « nous recherchons un prêt dans l’idéal ». Une fois toute cette partie financement et équipement bouclée, les filles pourront se concentrer sur le rallye en lui-même. « J’aime beaucoup l’aventure, confie Vanessa. Pouvoir s’échapper, c’est primordial. Je pense que j’ai ça dans mes gènes puisque ma maman revient d’un road trip en moto en Iran ! ». Le dépassement de soi motive également les Désert’euzes. « L’épreuve s’annonce intéressante : c’est 2 500 kilomètres environ dans le désert, 100 % hors piste et 100 % sans GPS. Le soir, les 300 participantes (le rallye Aïcha des gazelles est 100 % féminin et compte 150 équipages de 15 nationalités) se retrouvent au sein d’un bivouac géant. On va faire de belles connaissances, nous en sommes sûres. C’est aussi une aventure humaine avec de l’entraide entre les participantes puisqu’il ne s’agit pas d’une course de vitesse. Le but est de parcourir le moins de kilomètres possible en trouvant le plus de balises ». De ce rallye, les « marieuses » devenues « désert’euzes » espèrent revenir changées en ayant dépassé leurs limites.

Contact : 06 33 41 66 37 (Fanette) ou lesdeserteuzes@gmail.com ; page Facebook : Les Désert’euzes
85100 Les Sables-d'Olonne

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image